Ochazuke, Ozu et que reste-t-il de nos rêves ? de Yumi Sudō

7 Déc, 21

Une des choses que l’on apprend lorsque l’on édite des livres, c’est qu’il faut travailler à l’avance…Nous sommes donc en train de préparer pour février-mars de l’an prochain un manga en deux tomes de Yumi Sudō intitulé Que reste-t-il de nos rêves. Sans en dévoiler encore l’intrigue, nous pouvons dire néanmoins qu’il s’agit d’une histoire d’amour entre deux jeunes filles qui deviendront des femmes et que l’on y parcourt l’histoire contemporaine du Japon.

Mais je voudrais vous parler aujourd’hui d’une seule case du manga. Enfin deux…

On y voit une des héroines jouer au pachinko, un jeu où il s’agit d’organiser des trajectoires de billes d’acier, une sorte de flipper vertical, bien connu de ceux qui ont vécu au Japon.

Regardons, si vous le voulez bien, deux détails de l’image en bas à gauche.

On y voit un restaurant qui s’appelle カロリー軒  La Maison des calories et une lanterne qui porte trois charactères 甘辛人 . les deux premiers sont doux amer…

Maintenant le moine de bar a passé du temps, un jour, à regarder les films d’Ozu. Nous voudrions d’ailleurs signaler que l’éditeur Carlotta en fait récemment une réédition de qualité

.

Tout le monde connait Le Voyage à Tokyo, mais avant il y avait eu Le Goût du riz au thé vert , en japonais, Ochazuke no aji.

Un ochazuke est très facile à faire, un reste de riz, des condiments sur le dessus, et l’on y verse du thé vert chaud. Ici une version luxueuse avec des coquilles Saint-Jacque sautées…

Revenons au film d’Ozu, consacré au rejet d’un mariage arrangé et à la situation des femmes au Japon. Un sujet que l’on retrouve dans le manga Que reste-t-il de nos rêves de Yumi Sudō.

L’idée datait d’avant-guerre mais la censure avait interdit le tournage…mais après-guerre Ozu qui fut capturé à Singapour et ne revint au Japon qu’en 1946 avait moins de soucis…

Il y a dans le film une scène célèbre ou l’héroine joue au pachinko…

Et quand elle sort du pachinko …

On voit un restaurant qui s’appelle カロリー軒  La Maison des calories et on découvre le nom du pachinko 甘辛人生教室, la Salle de classe de la vie douce amère…

Une mangaka contemporaine qui nous parle de la condition féminine et qui connait Ozu par cœur ? Le moine de bar est assez content de publier ce livre.

Que reste-t-il de nos rêves ? de Yumi Sudo en deux volumes chez Atelier Akatombo au premier trimestre 2022.

Auteur

Le moine de bar a passé plus de la moitié de sa vie en Asie. Il est dorénavant éditeur-fondateur, et parfois traducteur, d'Atelier Akatombo.

Coordonnées

info@blogakatombo.com
(日本語、English)

Liens utiles

DERNIERS Articles

Étiquettes

Calendrier

septembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930