Moriizumi dans ATOM : Le temps qui est passé, le temps qui passera

6 Jan, 22

ATOM アトム Magazine @ATOM_Magazine le magazine premium de référence du manga en France (disponible en kiosque et en librairie) vient de sortir son numéro 19 consacré à au manga de Science Fiction.
Nous l’avions commandé sur KissKissBankBank mais les aléas de l’existence, de miss Rona et d’autres choses ont fait que l’exemplaire vient seulement de nous parvenir dans notre bar au fonds des champs. Et en l’ouvrant, nonchalamment appuyé sur le comptoir, derrière lequel se tient une androïde d’un beau vert transparent, je tombe sur un article extraordinaire de Fausto Fasulo intitulé Libres espaces et consacré au mangaka Takehito Moriizumi 護泉岳土.
extrait de 1984 de George Orwell (Takehito Moriizumi, Atelier Akatombo 2021)
Certaines personnes mal intentionnées diront que l’enthousiasme du moine de bar à l’égard de l’article d’Atom est lié à son rôle somme toute mineur dans l’édition française de certains ouvrages du mangaka. Nous ne les écouterons pas. Mais nous les renverrons à l’article qui donne une description détaillée du style et de la technique particulière de l’artiste:
« Je dessine avec de l’eau, »
extrait de La Luciole de Haruki Murakami  (Takehito Moriizumi, Atelier Akatombo 2021)
dit-il avant de rajouter:
« sur laquelle je dépose ensuite de l’encre. »
L’article explore ensuite les lectures de Moriizumi, un mangaka chez qui les textes jouent un rôle très important, mentionnant en particulier l’écrivain de SF  Shinichi Hoshi (1926-1997) le grand spécialiste en SF de ce que les japonais nomment les short-short, les courtes-courtes. Un de ses recueils célèbres Bokko-chan est sorti l’an dernier chez Omaké
Bokko-chan de Shinichi Hoshi (Omaké)
L’article de Atom examine ensuite le travail de Moriizumi dans le domaine de la science fiction et en particulier le manga SERII (2020, Atelier Akatombo) qui parle de livres, de lecture à haute voix mais également des rapports humain-machine.
Serii de Takehito Moriizumi (2020, Atelier Akatombo)
Et même si l’on est un peu loin de la hard SF, juste une petit mot a propos du manga du même auteur qui regroupe de façon délibérée 1984 de George Orwell et la Luciole de Haruki Murakami
1984 de George Orwell et la Luciole de Haruki Murakami (2021 Atelier Akatombo).
Et rappelons que cet post est basé sur le numéro 19 d’ATOM アトム Magazine @ATOM_Magazine, et un article sur le mangaka Takehito Moriizumi écrit par Fausto Fasulo avec des traductions d’Odilon Grevet que le moine de bar remercie vivement.

Auteur

Le moine de bar a passé plus de la moitié de sa vie en Asie. Il est dorénavant éditeur-fondateur, et parfois traducteur, d'Atelier Akatombo.

Coordonnées

info@blogakatombo.com
(日本語、English)

Liens utiles

DERNIERS Articles

Étiquettes

Calendrier

septembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930